Le cannabis était utilisé pour traiter de nombreuses maladies jusqu’à ce que son utilisation soit interdite dans les années 1950. On doit faire la distinction entre deux molécules de cannabis, le THC et le CBD. Alors que le THC induit un état psychoactif pouvant affecter l’état mental du consommateur, le CBD n’a que des propriétés relaxantes et apaisantes. Le cannabis médical a été récemment légalisé sous quelques conditions dans certains pays. Quels sont ces traitements qui peuvent-ils être pris en charge par les caisses d’assurance maladie ?

Le CBD participe à soulager les maux

Si le cannabidiol est progressivement employé dans un cadre médical, c’est parce qu’il agit sur les inflammations et les douleurs. Ce cannabinoïde se relie à certains récepteurs particuliers de l’organisme (CB1 et CB2) et améliore la réponse naturelle du système nerveux à la douleur. Voici 6 effets du CBD et ses propriétés anti-inflammatoires et antalgiques. Ces dernières aident des nombreux patients souffrant de maladies inflammatoires chroniques à réduire leurs douleurs dans d’excellentes conditions.

Les propriétés analgésiques du THC et les propriétés anti-inflammatoires du CBD en font une combinaison parfaite pour traiter des affections telles que l’arthrose, les rhumatismes l’ostéoporose, les maux de dos chroniques, etc. Ce sont deux alliés idéaux dans la lutte contre beaucoup de douleurs. Cependant, le cannabis thérapeutique est réservé aux professionnels de la santé. Vous ne pouvez pas acheter ces types de médicaments gratuitement dans les pharmacies.

Se traiter avec le cannabis médical, sous quelle forme ?

Le cannabis, également connu sous le nom de chanvre, est une plante cultivée dans le monde entier depuis des siècles. Cette plante contient nombreux ingrédients actifs aux propriétés différentes, comme les cannabinoïdes. Les 2 plus populaires sont le tétrahydrocannabinol (THC) et le cannabidiol (CBD). Ces 2 composants n’ont pas les mêmes résultats ni les mêmes contraintes de légalisation.

En fait, le THC est euphorique et appartient à la catégorie des drogues interdites à la vente et à la consommation. D’autre part, le CBD n’a que des effets relaxants et anti-inflammatoires. La commercialisation de CBD est autorisée en Suisse, mais la teneur en THC ne doit pas dépasser 1% de sa composition.

Différence entre le cannabis médical et le CBD

On doit faire la distinction entre le CBD et le cannabis thérapeutique. Le cannabis médicinal est une drogue à base de cannabinoïdes CBD et THC. Pour un usage médical, les niveaux de THC peuvent être supérieurs à 1% parce qu’ici on recherche à juste titre à ressentir ses impacts analgésiques. Le cannabis médicinal ne peut être pris que sur ordonnance d’un médecin, y compris sous surveillance, seulement pour certains types de conditions médicales.

Le CBD est une molécule de cannabis anti-inflammatoire. Les produits dérivés du CBD existent sous diverses formes en fonction de leur utilisation prévue:

  • Herbes pures (en forme Tabac: Effet relaxant, calmant);
  • Huile de CBD (1 goutte par jour : propriétés relaxantes et antistress);
  • Tisane à la base de CBD (apaisante);
  • Cosmétiques à la base de CBD (le CBD est aussi bon pour votre peau).