L’homéopathie : c’est quoi exactement ?

À l’inverse de la médecine traditionnelle, l’homéopathie est observée comme une médecine alternative. Elle peut être prise en charge par un médecin généraliste ou une sage-femme spécialisée en homéopathie. Il y a 200 ans, le médecin allemand Dr Hahnemann a posé les fondations avec un principe : guérir les affections par leurs semblables.

Qu’est-ce que l’homéopathie ?

Les mots « homéo » et « pathie » veulent dire « la même maladie » en grec. Ainsi, l’homéopathie repose sur le principe de similitude : « du mal au mal ». L’homéopathie considère le patient dans son ensemble et non les symptômes individuels. Il décidera d’un profil homéopathique qui prescrira un traitement contenant des substances toxiques, mais suffisamment diluées pour soulager les symptômes.

En France, les remèdes homéopathiques sont essentiellement des tubes granulés et des dosages sphériques. Ce sont de petites boules de sucre trempées dans une solution homéopathique de la dilution désirée. Il doit généralement être pris plusieurs fois, sous la langue et à une certaine distance des aliments.

Comment ça marche l’homéopathie ?

L’homéopathie croit que le corps peut se guérir lui-même. Par conséquent, il n’est pas important de connaître la raison de la maladie, mais plutôt de trouver une solution de stimuler cette capacité qu’on a tous. En homéopathie, la même maladie ou les mêmes symptômes ne sont pas forcément traités de la même manière. Le thérapeute prescrit également des remèdes homéopathiques selon la personnalité et les caractéristiques de la personne.

Les remèdes homéopathiques fonctionnent-ils ?

Plusieurs études scientifiques ont été menées pour comparer l’homéopathie avec d’autres remèdes traditionnels. Aucun de ceux-ci n’a eu un effet plus grand ou égal sur les remèdes homéopathiques.

Cependant, les remèdes homéopathiques sont efficaces pour environ 30 patients. Il est essentiel de noter que vous prenez un placebo. Les substances neutres ne contenant aucun produit actif ont également une efficacité thérapeutique de 30 %. Il n’y a pas d’études cliniques pour prouver que les remèdes homéopathiques sont meilleurs que les placebos. Ce taux de réussite correspond à une formulation placebo ne contenant pas de principe actif. Le médicament homéopathique, comme d’autres médicaments, a été approuvé pour le marché, mais n’a pas fait l’objet d’études scientifiques cliniques afin d’évaluer son efficacité. L’absence d’analyse scientifique est signalée par certains médecins doutant de son efficacité.

En France, la Sécurité sociale rembourse jusqu’à 30 % des frais de prescription des médicaments homéopathiques. Ils sont également vendus sans ordonnance dans les pharmacies. L’homéopathie est l’une des médecines supplémentaires les plus appréciées, puisque près d’un Français sur 2 l’utilise.

Pourquoi l’hypnose est utilisée dans les blocs opératoires ?
Comment utiliser les huiles essentielles pour se soigner ?